Le Judo


Le Judo, une inspiration de la nature

En observant les branches chargées de neige et voyant les plus grosses casser sous le poids de l’agresseur naturel et les plus souples s’en débarrasser en pliant, un moine japonais fit le constat suivant : le souple peut vaincre le fort.

S’inspirant de cette observation et des techniques de combat des samouraïs, Jigoro  Kano posa en 1882 les principes fondateurs d’une nouvelle discipline : le  Judo, littéralement « voie de la souplesse ». En proposant un développement physique, moral et spirituel, le Judo permet aux  judokas de s’épanouir en harmonie avec eux-mêmes et surtout avec les autres.

En France, le judo apparaît dans les années trente, mais il se développe surtout après la deuxième guerre mondiale sous l’impulsion de Maître Kawaishi  et de Paul Bonét-Maury, président-fondateur de la Fédération Française de Judo en décembre 1946.

L’affirmation d’une discipline sportive

A partir des années 60, le courant sportif devient dominant. Le judo est inscrit au programme des Jeux Olympiques de Tokyo en 1964.

Brillants lors des compétitions européennes, les judokas français obtiennent leurs premiers succès en 1972 aux Jeux de Munich, puis au Championnat du monde de Vienne en 1975 où Jean-Luc Rougé devient le premier champion du Monde français.
Depuis, les résultats français n’ont fait que progresser tant chez les garçons que chez les filles. En 2000, aux Jeux Olympiques de Sydney,David Douillet devient le judoka le plus titré de tous les temps. (4 fois Champion du Monde et 2 fois Champion Olympique).

Franchi en 2003, le cap des 580 000 licenciés place désormais la FFJDA comme la troisième fédération « olympique » en France.

Le JUDO un sport de compétition, ou de loisir que vous pouvez pratiquer à OSNY

Code moral du Judo

La politesse
C’est respecter autrui

Le courage
C’est faire ce qui est juste

La sincérité
C’est s’exprimer sans déguiser sa pensée

L’honneur
C’est être fidèle à la parole donnée

La modestie
C’est parler de soi-même sans orgueil

Le respect
C’est faire naître la confiance

Le contrôle de soi
C’est savoir taire sa colère

L’amitié
C’est le plus pur des sentiments humains

Les ceintures

Les DAN (grades)

2ème Dan : Ni-Dan

3ème Dan : San-Dan

4ème Dan : Yon-Dan

5ème Dan : Go-Dan

7ème Dan : Shichi Dan

8ème Dan : Hachi Dan

 

10ème Dan : Ju-Dan

 

 

[youtube http://www.youtube.com/watch?v=lDsLknbEG4Y&w=420&h=315]

Quelques explication de vocabulaire pour mieux comprendre le judo :

Lexique général
– A – ASHI WAZA Technique de jambe
ATEMI Coups
– B – BARAÏ Balayage
– D – DAN Grade
DO Chemin, voie
DOJO Salle d’étude
– E – ERI Cou
– G – GATAME Contrôle
GOSHI ou KOSHI Hanche
GURUMA Roue
– H – HARAI Balayage
HIZA Genou
– I – IAIDO Voie du sabre
– J – JIME Etranglement
JU Souple
JITSU Technique
JUDOGI Vêtement du judoka
JUJI Croix
– K – KATA Epaule
KATAME Contrôle
KIAÏ Expression sonore de l’énergie
KO Petit
KUBI Cou
KUMI Prise
– M – MAKI Enrouler
MOROTE A deux mains
– N – NAGE Progeter
– O – O Grand
OBI Ceinture
OKURI Répéter
OSAE Immobiliser
OTOSHI Vers le bas
– R – REI Salut
– S – SABAKI Esquive
SENSEI Professeur, Maître
SEOI Porter sur le dos
SHIAI Compétition
SHIME Etrangler
SODE Manche
SOTO Extérieur
SUTEMI Sacrifice
– T – TOMOE En cercle
TORI Attaquant
TSUKURI Préparation
TSURI Pêcher
– U – UCHI Intérieur
UDE Avant-bras
UKE Défenseur
UKEMI Brise-chute
– W – WAZA Techniques
– Y – YAMA Montagne
YOKO Côté
Termes d’arbitrage
SHIDO Faute
FUSHEN GASHI Victoire par forfait de l’adversaire
HAJIME Commencez
HANTEI Décision
HANSOKU MAKE Disqualification
HIKIWAKE Match nul
IPPON Victoire suivie de l’arrêt du combat
KIKEN GASHI Victoire par abandon de l’adversaire
KOKA Petit avantage
MATTE Arrêtez momentané du combat
OSAE KOMI Début d’immobilisation
SONO MAMA Ne bougez plus
SORE MADE Fin du combat
USE GAESHI Vainqueur par supériorité technique
WAZA ARI Gros avantage
YOSHI Reprenez le combat
YUKO Avantage moyen